Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 avril 2009 6 25 /04 /avril /2009 07:18
J'ai lu récemment un article sur les tests de recrutement, des similitudes existent quelque soit le type d'entretien que l'on a (commercial ou vie personnelle)
Voici quelques points abordés :

Tout d'abord, la personne qui vous reçoit instinctivement fait de la morphopsychologie :
D'après la forme de votre visage, il va essayer d'analyser votre caractère (air sympathique, chaleureux, froid ou aimable). Vous également, instinctivement, vous allez faire la même chose.
Les professionnels du recrutement, par exemple, disent que le non-verbal est au moins aussi important que l'expression. Soyez bien habillés sans en faire trop !

Ensuite, quand vous allez commencer à parler, il va vous observer et mettre en cohérence votre gestuelle par rapport à vos propos.

Et c'est là qu'il faut être vigilant :
- Si vous doutez de ce que vous dites, vos yeux vont fuir,
- Si vous vous sentez mal à l'aise, vous allez bouger sur votre chaise.

Les gestes bavards qui nous trahissent :
- Les mains croisées, les jambes qui bougent : stress
- Le regard fuyant : manque d'assurance
- S'appuyer sur le bureau de votre interlocuteur : agression, trop d'assurance
- Poignée de main tiède, moite : manque d'assurance
- Parler trop vite ou trop fort : manque d'assurance
- Ne pas répondre à une question : manque d'écoute
- Se balancer, taper du pied : agacement
- Bras croisés : repli sur soi, fermeture.

Maintenant, que vous savez tout cela, il faut rester le plus naturel possible !
Ne pas en faire trop ou pas assez.

Il faut faire attention à la première impression, mais également à la dernière :
Au moment de franchir la porte, votre façon de serrer la main et de dire dire au revoir avec le sourire est important.
Gardez le maintien jusqu'au bout !

Vous êtes également juger sur la voix :
Pour une assistante, et d'autant plus, si elle est amenée à faire de l'accueil téléphonique ou de la téléprospection :  Quand votre prospect appelle, il faut qu'elle soit pro dès la première seconde ! Que cet appel arrive chez elle ou la surprenne en rendez-vous chez un client, elle a le droit de ne pas pouvoir parler, elle doit alors immédiatement fixer le rendez-vous téléphonique suivant, avec courtoisie.
Eviter les tonalités agressives !


Source : Assistante Plus - octobre/novembre 2003




Partager cet article

Repost 0
Published by Florence
commenter cet article

commentaires