Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 février 2013 3 13 /02 /février /2013 06:09

On connaissait le TOEFL ou le TOEIC pour l'anglais. Il faudra compter maintenant sur le TOSA pour les compétences informatiques (PowerPoint, Word, Excel). Le start-up Isograd est à l'origine de cette certification qui pourrait bien désormais être une référence dans les CV.  

Les tests se passent dans des centres d'examens agréés. Le score (de 0 à 1000) permet de savoir à quel niveau vous appartenez. Cela va d'initial à expert.

Sur le site d'Isograd, vous pouvez consulter les scores optimaux pour les métiers référencés : par exemple pour l'assistanat, assistante de direction :
Pour Excel, il vaut mieux être "opérationnel" avec un score entre 400 et 600.
Pour PowerPoint, il vaut mieux être "opérationnel" avec un score entre 400 et 600.
Pour Word, il vaut mieux être être "avancé" avec un score entre 600 et 800.

Isograd vend des packages de tests pour se former. Des tests de positionnement sont disponibles gratuitement sur le site. Le passage du test pour les trois logiciels est de 198 euros TTC (1 TOSA pour 1 logiciel).
link

Repost 0
Published by Florence - dans FORMATION
commenter cet article
29 novembre 2012 4 29 /11 /novembre /2012 07:27

Depuis le 1er janvier 2011, les auto entepreneurs cotisent à la formation professionnelle.
Fortement intéressée, je me suis renseignée afin de connaître le montant de la prise charge.

 


Tout d'abord, il faut savoir que c'est l'URSSAF qui prélève directement lors de la déclaration du chiffre d'affaires (regardez, sur votre déclaration, il y a une ligne spéciale). Pour mon cas, considérée en tant que profession libérale, je côtise à 0,2 %. Ensuite, c'est toujours l'URSSAF qui repartit aux différents organismes de gestion de ce fonds.

Ils sont au nombre de trois selon votre activité : FAFCAE pour les activités artisanales, AGEFICE pour les activités commerciales et FIFPL pour les activités de prestation de service et les professions libérales

Je me suis donc intéressée au Fonds Professionnel de Formation des Professieurs Libérales (FIFPL).

Pour connaître le montant de votre prise en charge en formation, c'est très simple : il faut tout d'abord rentrer le code NAF (ou anciennement APE).  Il est indiqué sur votre confirmation d'inscription envoyée par l'INSEE lors de votre immatriculation. Le mien est 8219Z (photocopie, préparation de documents et autres activités spécialisées de soutien de bureau).

Après avoir rentré le code NAF, les conditions de prise en charge en formation apparaissent et là, il faut être très attentif car le FIFPL considère que selon votre code NAF, vous avez droit à certaines formations prioritaires. Bien sûr, le montant de prise en charge sera différent si la formation que vous souhaitez faire est prioritaire ou pas.

Pour mon code NAF, les formations prioritaires sont "langues européennes". Concernant les formations non prioritaires, il est indiqué "toute formation relative à l'exercice professionnel non liée à la pratique". C'est, vous avouerez, un peu paradoxal ! Cela veut donc dire que si je souhaite faire une formation approfondie sur Excel (par exemple), celle-ci ne rentre pas dans mes formations prioritaires. Par contre, si je veux parler le polonais (n'ayant aucun client polonais, ça risque d'être difficile !), la prise en charge est prioritaire. Je rappelle quand même que mon activité est "activités spécialisées de soutien de bureau" !

Concernant les montants de prise en charge (variables toujours selon le code NAF), ils sont dans mon cas de : 400 euros maximum annuel, limités à 150 euros par jour de formation et par professionnel pour les formations prioritaires. Pour les formations non prioritaires, la prise en charge est faite au coût réel plafonnée à 150 euros par an et par professionnel et limitée à 150 euros par jour de formation et par professionnel pour les formations non prioritaires (en déduction du forfait prise en charge des formations prioritaires et dans la limite du budget de la profession).
Avec un petit astérisque : - sont éligibles les formations d'une durée minimale de 6 heures sur une journée ou cylcle de 6 heures par module successif de 2 heures minimum,
- sont également éligibles les formations d'une durée minimale de 4 heures correspondant à une prise en charge d'une demi-journée.

C'est vraiment trop juste pour la formation que je veux faire (non prioritaire !) ou alors, il faut que je complète. C'est un peu dommage pour notre employabilité.

Afin de connaître les prises en charge de formation selon votre code NAF (FIFPL), je vous mets le lien link

Repost 0
Published by Florence - dans FORMATION
commenter cet article
15 février 2010 1 15 /02 /février /2010 12:54

 

 pub pc 001 Le  blog votre Assistante Préférée ! a 1 an aujourd'hui !

 

 


A cette occasion, je lance une grande campagne auprès des particuliers qui souhaitent s'initier à l'informatique et/ou à la bureautique.


Je propose des cours individuels pour les vrais débutants :
- Apprendre à taper une lettre sur Word,
- Créer un tableau Excel,
- Envoyer un e-mail,
- Faire des recherches ou des commandes sur internet
ou tout simplement, découvrir les possibilités de l'ordinateur ...

Les cours se font à domicile pour un meilleur suivi. 
Loin des cours collectifs où il est difficile de poser une question au professeur ou de se concentrer, la progression se fait au rythme de l'élève et dans la bonne humeur.

Le lancement se fait ce jour sur Plaisir (78) et les villes avoisinantes.

 

N’hésitez pas à me contacter pour bénéficier d'un essai d'une heure gratuite !

PORT 06 84 93 96 88
pub pc 001Des sessions de plusieurs personnes peuvent être mises en place, contactez moi pour plus de renseignements.




Repost 0
Published by Florence - dans FORMATION
commenter cet article
11 février 2010 4 11 /02 /février /2010 12:12

Cela fait plusieurs fois que je remarque que des petites copines mettent en avant leurs résultats sur la Certification Voltaire, voici un extrait du site www.certification-voltaire.fr/
qui donne des explications sur cette certification et les avantages à le passer :

*******************************************************************************************************************************

L’objectif de la Certification Voltaire est de certifier le niveau de maîtrise des difficultés de la langue française des candidats, à l’écrit, avec fiabilité et objectivité.

Ce certificat a vocation à être mentionné sur son CV afin d’attester un niveau en orthographe française auprès des recruteurs (au même titre que les TOEIC, TOEFL, CLES ou IELTS pour le niveau d’anglais) et mettre ainsi en valeur une compétence différenciatrice.

 

Il est courant d’entendre dans le monde professionnel des récriminations sur le niveau « déplorable » des jeunes – et des moins jeunes – en matière d’orthographe.

Or, avec l’usage croissant de l’e-mail au détriment du courrier, la majorité des écrits de l’entreprise part sans bénéficier du regard vigilant d’une secrétaire ni d’une relecture attentive.

 

Nombreux sont les dirigeants qui craignent que cela ne nuise à l’image de l’entreprise auprès de leurs interlocuteurs. Pour certaines professions, il en va même de la qualité intrinsèque de la prestation, comme dans le milieu juridique. De même lorsque la sécurité dépend de la précision des consignes, la précision du message est importante pour éviter toute mauvaise interprétation.

Pouvoir prouver que l’on a un bon niveau en orthographe devient donc un atout lors d’une recherche d’emploi.

 

Elle est constituée pour environ 65% de règles grammaticales, 15% de règles sémantiques (et lexico-sémantiques), 15% de règles lexicales, et pour 5% de règles syntaxiques. À quelques exceptions près, elle s’attache aux difficultés pas ou mal gérées par les correcteurs orthographiques.

 

La Certification Voltaire et les règles sur lesquelles elle s’appuie ont été élaborées par la société Woonoz, éditrice de Projet Voltaire, avec le concours d’une équipe d’experts au sein de laquelle Bruno Dewaele, professeur agrégé de lettres modernes et champion du monde d’orthographe en titre (titre délivré à l’ONU à l'occasion d'un concours rassemblant 108 pays), joue un rôle de premier ordre.

 

Elle s’effectue en salle d’examen universitaire. L’inscription est réalisée en ligne sur ce site internet dédié : www.certification-voltaire.fr. Le candidat peut choisir le lieu et la date de son examen parmi les sessions planifiées dans sa région. Plus de 20 villes de France sont centres d'examen pour cette certification.

L’examen en lui-même dure 2 h 30 et propose de répondre à un QCM papier de 300 questions balayant de manière croisée un large éventail de difficultés.

 

Le score de la Certification Voltaire est compris entre 0 et 1000 points.

Les scores obtenus permettent d’appréhender quelles aptitudes sont acquises.

À titre de référence, un score de 300 points qualifiera un candidat qui n’aura pas de difficultés majeures à rédiger un texte simple ; un score de 500 points qualifiera un candidat qui connaît et applique les règles de l’orthographe d’un français courant ; le candidat qui aura obtenu 700 points disposera d’une très bonne maîtrise des règles orthographiques, des exceptions, des nuances grammaticales ; avec 900 points, il est un référent en matière d’orthographe dans les écrits professionnels et pourra utilement relire ceux de ses collègues s’ils ont un doute !  

 

Une fois l’examen de certification effectué, les candidats reçoivent par courrier postal (et par e-mail) une attestation indiquant leur score ainsi qu’un code de validation.

Le code de validation permet à toute personne à qui il est communiqué de vérifier l’authenticité du score obtenu sur le site internet de la Certification Voltaire pendant deux ans.

**********************************************************************************************************

Pour information, le prix de cet examen est de 59,90 euros. Pour Paris, il faut aller à IUT de Créteil ou ISEP PARIS
Il est possible de faire un test de 5 minutes pour se faire une idée de son niveau link


Repost 0
Published by Florence - dans FORMATION
commenter cet article
21 janvier 2010 4 21 /01 /janvier /2010 20:58
En complément de l'article sur Success Insights VOUS ALLEZ EN VOIR DE TOUTES LES COULEURS : SUCCESS INSIGHTS

Un article que j'ai lu sur www.formaguide.com, rappelle que depuis 1991, la loi donne la possibilité au salarié de demander un bilan de compétences, dès qu'il affiche 5 ans d'expérience et un an d'ancienneté dans l'entreprise.

Une autre loi du 26 novembre 2009 prévoit également d'imposer aux entreprises de plus de 50 salariés d'informer leurs salariés à  partir de 45 ans, sur leurs possibilités d'effectuer un bilan de compétences, une formation ou une action de VAE.

Un bilan se passe en principe en deux phases essentielles :
La 1ère phase est la phase d'analyse et d'investigation.  Il y est repris le parcours du salarié pour identifier ses compétences, ses aptitudes et ses motivations. Le salarié échange et a des entretiens approfondis avec un conseiller (un cabinet extérieur à l'entreprise), en exprimant sa vision de son parcours. Cela permet d'être conscient de ses forces et de ses faiblesses, un travail sur la maïeutique (pour ceux qui ne savent pas ce que c'est : une théorie de la réminiscence pour faire ressurgir des vies antérieures les connaissances oubliées - wikipédia) est fait.

La 2ème phase est la construction d'un projet : ce n'est pas forcément une reconversion ou un changement de poste, mais cela peut être un simple repositionnement sur le poste ou le métier actuel.

A la fin de ce bilan, une synthèse est remis au salarié et un suivi est fait au bout de 6 mois environ pour faire le point sur l'avancement du projet et les difficultés rencontrées.
Ce bilan appartient au salarié et l'entreprise ne peut l'exiger.





Repost 0
Published by Florence - dans FORMATION
commenter cet article
10 octobre 2009 6 10 /10 /octobre /2009 12:44
Depuis septembre, l'enseigne Métro propose aux commerçants indépendants, à ses clients des stages d'une journée adaptés aux métiers de bouche :

Pour octobre et novembre 2009, ils proposent :

Accords Mets et Vins - Une force pour un restaurant
Hygiène et sécurité alimentaire : les principes fondamentaux
Cuisiner le gibier : de la tradition à l'innovation
Optimisez vos marges : maîtriser les prix de revient
Préparer le foie gras : techniques et recettes pour toutes les cartes

Pour les dates et les disponibilités : TEL 0825 09 09 09
mail : contact.metroformation@metro.fr

ou le site internet link
Repost 0
Published by Florence - dans FORMATION
commenter cet article