Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 novembre 2012 4 29 /11 /novembre /2012 07:27

Depuis le 1er janvier 2011, les auto entepreneurs cotisent à la formation professionnelle.
Fortement intéressée, je me suis renseignée afin de connaître le montant de la prise charge.

 


Tout d'abord, il faut savoir que c'est l'URSSAF qui prélève directement lors de la déclaration du chiffre d'affaires (regardez, sur votre déclaration, il y a une ligne spéciale). Pour mon cas, considérée en tant que profession libérale, je côtise à 0,2 %. Ensuite, c'est toujours l'URSSAF qui repartit aux différents organismes de gestion de ce fonds.

Ils sont au nombre de trois selon votre activité : FAFCAE pour les activités artisanales, AGEFICE pour les activités commerciales et FIFPL pour les activités de prestation de service et les professions libérales

Je me suis donc intéressée au Fonds Professionnel de Formation des Professieurs Libérales (FIFPL).

Pour connaître le montant de votre prise en charge en formation, c'est très simple : il faut tout d'abord rentrer le code NAF (ou anciennement APE).  Il est indiqué sur votre confirmation d'inscription envoyée par l'INSEE lors de votre immatriculation. Le mien est 8219Z (photocopie, préparation de documents et autres activités spécialisées de soutien de bureau).

Après avoir rentré le code NAF, les conditions de prise en charge en formation apparaissent et là, il faut être très attentif car le FIFPL considère que selon votre code NAF, vous avez droit à certaines formations prioritaires. Bien sûr, le montant de prise en charge sera différent si la formation que vous souhaitez faire est prioritaire ou pas.

Pour mon code NAF, les formations prioritaires sont "langues européennes". Concernant les formations non prioritaires, il est indiqué "toute formation relative à l'exercice professionnel non liée à la pratique". C'est, vous avouerez, un peu paradoxal ! Cela veut donc dire que si je souhaite faire une formation approfondie sur Excel (par exemple), celle-ci ne rentre pas dans mes formations prioritaires. Par contre, si je veux parler le polonais (n'ayant aucun client polonais, ça risque d'être difficile !), la prise en charge est prioritaire. Je rappelle quand même que mon activité est "activités spécialisées de soutien de bureau" !

Concernant les montants de prise en charge (variables toujours selon le code NAF), ils sont dans mon cas de : 400 euros maximum annuel, limités à 150 euros par jour de formation et par professionnel pour les formations prioritaires. Pour les formations non prioritaires, la prise en charge est faite au coût réel plafonnée à 150 euros par an et par professionnel et limitée à 150 euros par jour de formation et par professionnel pour les formations non prioritaires (en déduction du forfait prise en charge des formations prioritaires et dans la limite du budget de la profession).
Avec un petit astérisque : - sont éligibles les formations d'une durée minimale de 6 heures sur une journée ou cylcle de 6 heures par module successif de 2 heures minimum,
- sont également éligibles les formations d'une durée minimale de 4 heures correspondant à une prise en charge d'une demi-journée.

C'est vraiment trop juste pour la formation que je veux faire (non prioritaire !) ou alors, il faut que je complète. C'est un peu dommage pour notre employabilité.

Afin de connaître les prises en charge de formation selon votre code NAF (FIFPL), je vous mets le lien link

Partager cet article

Repost 0
Published by Florence - dans FORMATION
commenter cet article

commentaires