Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mars 2009 5 20 /03 /mars /2009 17:00
Ce livre est un condensé de réflexions entendues dans les open spaces, mais surtout, il démontre les dommages collatéraux de ces bureaux :
Nuisances sonores et visuelles, défaut de confidentialité, accentuations des tensions relationnelles ...Certains passages sont drôles, d'autres portent à réflexion.
Les personnages décrits parfois jusqu'à la caricature nous rappellent bien souvent des collègues ou managers que l'on a déjà rencontrés.

Dans les années 80, le grand mot d'ordre était d'abattre les murs pour accroître la polyvalence et le travail d'équipe.
Ce grand mouvement prônait également, les réductions de coûts fixes en diminuant le nombre de mètres carrés par salarié, ce qui a généré des open spaces "sauvages" !

L'open space est souvent assimilé à un espace démocratique : on partage l'aventure ensemble ! mais aussi tous les inconvénients :

- les conversations de vos collègues sur le dernier match de foot ou du film sur la 2
- le défilé à l'heure des pauses des collègues,
- le bruit grinçant de l'imprimante ou celui incessant de la photocopieuse,
- l'odeur de pizza que votre collègue a mangé à midi,
- le chef qui écoute vos conversations téléphoniques personnelles,
- le ou la collègue au téléphone qui monte le ton pour se faire entendre de son interlocuteur,

Certains diront : "L'open space améliore la communication ": c'est sûr, on parle plus facilement à son collègue sur un plateau, mais on ne parle pas, on hurle surtout !

Pourtant, il existe des aménagements possibles :
Des isolations acoustiques performantes peuvent être installées, des points lumières peuvent être amenagés globalement ou individuellement (fini les vieux néons qui clignotent !), du mobilier adapté aux open spaces peut être installé.
Et surtout des espaces d'isolement et de relaxation peuvent être ouverts.

L'open space n'est pas une fatalité, il doit être adapté à l'espace de travail et surtout aux métiers. Un commercial n'a pas les mêmes demandes qu'un comptable.
Et ça, beaucoup d'entreprises ne l'ont pas encore compris.


Site du livre "l'open space m'a tuer" Editions Hachette Littératures  link

Site de l'observatoire de la qualité de vie au bureau : ACTINEO link
















Partager cet article

Repost 0
Published by Florence
commenter cet article

commentaires